Actualités

Budget 2017 : un vote à l’unanimité




« Volontaire et responsable »
tel est l’esprit du budget voté le 12 avril dernier

2017 sera pour tous les Audincourtois, leurs élus, les services, une année importante en matière de réalisations. Elle verra en effet la fin des travaux structurants qui contribueront largement à son attractivité. Reconnue comme une ville dynamique et innovante, comme une ville ouverte et accueillante, comme  une ville chaleureuse et festive, Audincourt joue désormais un rôle central au sein de la nouvelle agglomération.

15,5 millions d’euros consacrés aux services publics de proximité

« Le contexte financier n’a jamais été aussi contraint pour les collectivités locales, explique Martial Bourquin, Maire d’Audincourt. Il impose d’être très rigoureux. Toutefois, quand d’autres collectivités réduisent la voilure en freinant leurs investissements, ou augmentent leurs impôts, nous faisons le choix de conjuguer une bonne gestion budgétaire et un investissement important pour notre collectivité. »
Sur un budget de 30,5 millions d’euros, la ville consacrera 4,9 millions en nouveaux équipements auxquels s’ajoutent 4,5 millions de projets déjà engagés. Ces investissements constituent un levier pour soutenir l’activité économique. « Nous préservons la qualité des services publics de proximité car ils font la richesse de notre ville et participent activement au vivre ensemble, à la solidarité et à l’épanouissement » poursuit l’élu.

Une large part dédiée à la culture

La culture, source d’émotion partagée, d’émancipation mais aussi facteur de rayonnement et dynamisme économique est au cœur du projet audincourtois.

7% du budget de fonctionnement de la ville d’Audincourt sont consacrés à la culture. Pour Martial Bourquin, « Audincourt est une ville qui aime la culture. Elle est notre identité. A la veille de scrutins majeurs, où de nombreuses forces incitent à un repli protectionniste et nationaliste, la culture est aujourd’hui plus qu’essentielle. C’est elle qui nous élève, qui nous construit, qui nous rassemble.»
Le pacte culturel signé le 23 mars 2017 avec Madame Christiane Barret, Préfète de Région témoigne d’une véritable reconnaissance par l’État de la qualité de la politique culturelle menée par la ville.
Par ce pacte, l’État comme la ville s’engagent à maintenir pendant trois ans, leurs engagements et financements respectifs en faveur de la culture :

  • 150 000 € pour l’État
  • 599 570 € pour la ville sans la valorisation des ressources humaines.

C’est le signe d’une ambition pour chaque habitant d’une ville populaire à tradition industrielle, d’une bataille menée pour la réussite de chacun de ses enfants, d’un combat indispensable en faveur des valeurs émancipatrices.

Les projets par quartier, un développement cohérent et maîtrisé

Carteprojet