Actualités

Sécheresse arrêté en cours




Sécheresse : Appel au maintien de la vigilance quant aux usages de l’eau

Sécheresse : Appel au maintien de la vigilance quant aux usages de l’eau

La sécheresse est toujours d’actualité !

Les précipitations enregistrées le week-end dernier et en ce début de semaine, à savoir une vingtaine de millimètre de pluie répartie de manière homogène sur le département, n’ont permis que d’humidifier les sols.
La reconstitution du niveau des nappes phréatiques n’a même pas été amorcée. La faible quantité d’eau tombée n’a pas permis la remontée des cours d’eau.
L’évolution météorologique des prochains jours ne laisse pas entrevoir de précipitations suffisantes pour une amélioration de la situation et encore moins pour palier le déficit en eau existant.
En conséquence, le niveau crise sécheresse pour le département est maintenu et la population est appelée à maintenir son comportement citoyen pour l’usage de l’eau.

Le mercredi 24 octobre 2018, une réunion de crise a eu lieu en préfecture sous la présidence de Joël Mathurin avec les élus des collectivités des territoires les plus exposés pour faire un point de situation sur l’état des ressources  en eau de chacun.

Une prochaine réunion pourrait avoir lieu d’ici une quinzaine en fonction des besoins. Des pluies sont annoncées pour le week-end du 28 et 29 octobre mais la situation pourrait perdurer encore quelques temps.

Retrouvez ci-dessous la carte des communes connaissant des difficultés d’alimentation en eau potable ce jour mercredi 24 octobre (attention cette carte évolue tous les jours) :

Le mardi 16 octobre, un appel à un comportement citoyen quant à l’usage de l’eau est lancé par Joël Mathurin, préfet du Doubs.

Joël Mathurin, préfet du Doubs , appelle l’ensemble des usagers de l’eau et, notamment la population, à adopter un comportement citoyen en réduisant les utilisations de l’eau qui ne sont pas indispensables et nécessaires afin de préserver la ressource .

D’ores et déjà 35 communes (liste ci-dessous) ont recours à une alimentation en eau par camions citerne, ce sont 13 700 habitants qui doivent apporter une attention toute particulière à leur usage d’eau potable. En outre, les secteurs de Maîche et Morteau rencontrent de plus en plus de difficultés pour satisfaire l’approvisionnement en eau courante.

Les prévisions météorologiques font état d’un temps anticyclonique dominant pour cette semaine et ne prévoient pas de pluies conséquentes pour palier la situation.

Dans ce contexte, il est demandé à l’ensemble de la population du Doubs à veiller à économiser l’eau courante au quotidien. Une économie minime pour chacun mais qui, cumulée par tous, peut- être importante en terme de quantité pour préserver cette prescieuse ressource : l’eau .

Pour mémoire, voici quelques consignes pour économiser l’eau au quotidien :

  • Opter pour la douche : Préférer les douches aux bains (bains : 150 à 200 l d’eau et une douche courte en coupant l’eau quand on se savonne. : 20 litres).
  • Fermer son robinet : un robinet ouvert c’est environ 12 litres par minute donc : fermer le robinet pour ne pas que l’eau coule inutilement lorsqu’on se brosse les dents par exemple.
  • Remplir le lave-vaisselle à pleine capacité avant de le mettre en marche : le lave vaisselle utilise 15 litres d’eau soit environ 2 à 3 fois moins que la vaisselle à la main
  • La chasse aux fuites : vérifier si il y a des fuites d’eau sur vos robinets, vos toilettes et les réparer s’il y a lieu.
  • Privilégier leséquipements sanitaires économes en eau : une chasse à double bouton, un pommeau de douche économique limite la consommation d’eau en aérant le jet…..
  • Rien ne se jette, tout se transforme : L’eau n’a pas forcément un usage unique et vous pouvez réaliser quelques économies d’eau la réutilisant au quotidien. Ainsi, placez une petite bassine dans le fond de votre évier lorsque vous lavez vos légumes, ou que vous attendez l’eau chaude.

Liste des communes concernées pour tout ou partie par des ravitaillements par camions citerne ou susceptibles de l’être prochainement

Autechaux Roide
Les Alliés
Arc-sous-Cicon
Battenans varin
Cour saint maurice
Fleurey
Granges-Narboz
Hauterive-la-Fresse
Huanne-Montmartin
Hyémondans
Hameau bois la ville (Hyevre paroisse)
Le Luhier
Montancy bremoncourt
Neuchâtel-Urtière
Ouvans
Plaimbois-Vennes
Peuseux
La Prétière
Randevillers
Solemont
Tournans
Tournedoz (anteuil)
Valoreille
Vaucluse
Vauclusotte
Vaufrey
Vellerot-les-Belvoir
Vellevans
Landresse
Morteau
les Combes
Fuans
Fournet Luisans
Voillans – Hameau du Creux de l’Alouette

Ce mercredi 10 octobre, le bassin du plateau calcaire jurassien passe en niveau 3 sécheresse dit niveau crise. Tout le département est désormais placé en niveau crise sécheresse. Cette situation est due à la gravité inédite et à la durée du phénomène de sécheresse qui affecte le territoire du département.

Un fort déficit pluviométrique important et cumulé avec les chaleurs de cet été et les températures douces de cet automne est enregistré dans le Doubs depuis juin 2018.

La tendance météorologique pour les prochains jours ne laisse pas entrevoir l’arrivée de pluies suffisamment abondantes pour compenser ce déficit en eau.

Outre les interdictions mises en place pour une telle situation, M. Joël Mathurin, prefet du Doubs, appelle l’ensemble des usagers de l’eau et, notamment la population, à un comportement citoyen en réduisant les utilisations de l’eau qui ne sont pas indispensables.

En application des arrêtés et sur le territoire des communes concernées :

Sont interdits :
– Les lavages des véhicules, sauf ceux réalisés en stations professionnelles fonctionnant en circuit fermé et sans rejet dans le milieu naturel et ayant bénéficié d’une autorisation au préalable, ainsi que ceux ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou technique (bétonnière,…), et pour les organismes liés à la sécurité.
– Le remplissage des piscines privées existantes
– L’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins
d’agrément et potagers
– Le fonctionnement des fontaines publiques d’agrément
– L’arrosage des terrains de sport et des terrains de golf
– L’irrigation agricole: l’arrosage par aspersion est interdit
– La vidange et le remplissage des plans d’eau

Sont soumis à autorisation préalable de la direction départementale des territoires (DDT) du Doubs, les usages de l’eau justifiés pour :
– Le lavage des voiries
– Le lavage des terrasses, toitures et façades
– L’arrosage des pistes de chantiers
– Le lavage des réservoirs AEP et les purges des réseaux
– Les opérations de maintenance pouvant entraîner une dégradation du niveau
de rejet
– Le nettoyage des pistes d’athlétisme, des tribunes et des équipements de
loisirs
– Le remplissage et la vidange des piscines ouvertes au public.

L’autorisation pour ces usages ne pourra être obtenue qu’après demande adressée auprès de la DDT du Doubs à l’adresse suivante :
ddt-ernf@doubs.gouv.fr , elle devra être présentée en cas de contrôle.
Les interdictions figurant dans les arrêtés sont d’application immédiate et ce jusqu’à nouvel ordre. Leur non-respect est passible d’une contravention de 5e classe d’un montant pouvant atteindre 1 500 euros. Des opérations de contrôles seront organisées
par les services compétents afin de veiller à la stricte application de cet arrêté.

Deux nouvelles mesures visent à faire respecter avec discernement les restrictions sur les bassins concernés :

– les stations professionnelles de lavage de véhicules en circuit fermées pourront demander une autorisation à la direction départementale des territoires (DDT) afin de maintenir leur activité. Les 3 arrêtés précisent en effet que le lavage des véhicules est
interdits « sauf ceux réalisés en stations professionnelles fonctionnant en circuit fermé et sans rejet dans le milieu naturel et ayant bénéficié d’une autorisation au préalable. »
– des seuils de température sont fixés pour l’arrosage des grumes par les sciéries :
en dessous d’une température de 5°C interdiction totale de l’arrosage, entre 5°C et 10°C
l’arrosage en continu est interdit avec une possibilité d’arrosage ne dépassant pas 50 % du temps et quelles que soient les conditions de température il est interdit d’alimenter des bassins de réserve via le réseau et le recyclage des eaux d’arrosage est obligatoire.

La cellule de veille sécheresse du département du Doubs reste mobilisée pour assurer un suivi très attentif de la situation et, en fonction de son évolution, proposera si nécessaire le maintien, la levée, ou l’extension des mesures prises.

 

> Télécharger l’arrêté : arrete-plateau-CRISE