Catégorie : Actualités

Hey ! Il y a des Posts !

Bourse aux jouets

Retrouvez mercredi 6 novembre de 14h à 22h et jeudi 7 novembre de 9h à 22h une bourse de jouets au local de l’UFA, 9 ter rue de la mairie 25400 AUDINCOURT.

Renseignements au 03 81 35 06 37.

Espace socio-culturel Peter Pan

La pose de la première pierre du nouveau centre Peter Pan s’est faite en mars 2015 et les travaux se sont achevés fin 2018. Ce projet s’inscrit dans la volonté communale de maintenir des services de proximité : les commerces, une offre de santé, des services publics, des équipements, des associations au cœur du quartier au nom d’un principe fondamental auquel nous sommes profondément attachés : l’égalité républicaine.

Le nouvel équipement – le centre Peter Pan – s’inscrit pleinement dans cet engagement, en garantissant aux enfants d’Audincourt l’égalité d’accès à une offre de culture, de loisirs et d’éducation populaire au cœur de leur quartier.

Deux associations occupent les lieux : Les Francas du Doubs et Réussir Ensemble. Dès l’ouverture, les enfants, les jeunes se sont appropriés les lieux, les parents s’engagent aussi pleinement avec les associations dans une belle aventure de partage.

12 logements neufs ont été créés au-dessus du centre Peter Pan, gérés par Néolia, qui ont d’ores et déjà trouvé preneurs.

La réalisation du nouveau centre Peter Pan a été possible grâce à l’ANRU, grâce à un partenariat efficace entre l’état, la Région, le département  et la Caisse d’Allocations Familiales. 

Qu’ils en soient tous remerciés car sans leurs financements, la Commune ne pourrait pas seule concrétiser de tel projet.

Plan de financement 

Le coût total des travaux s’élève à  770 000 € HT

Financements :

– ANRU : 130 456, 32 €

– Conseil Départemental : 120 000 €

– CAF : 45 000 €

– Feder : 234 000 €

– Commune : 240 000,68 €

 

EXPOSITION DES LAURÉATS DU TREMPLIN

Les lauréats du TREMPLIN – Salon de la peinture et des arts plastiques – s’exposent les 19 et 20 octobre à l’Espace Gandhi. N’hésitez pas à venir les découvrir 👩‍🎨👨‍🎨 🎨 !
Entrée libre
Samedi de 14h à 18h
Dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h

ZOOM SUR…L’ABSTRAIT

Oui, l’abstraction a également sa place en photographie…

Découvrez les œuvres de JEAN CHRISTIAN et de Jérôme PERGOLESI

les samedis et dimanches 2 – 3 et 9 – 10 novembre 2019 à l’Espace Gandhi d’Audincourt de 15h à 19h.

S’affranchissant de tout conformisme, nos deux artistes exploitent, entre autre, toutes les facettes du monde photographique pour nous transporter dans des univers où l’abstraction règne en maître.

> www.modeouverture.com

 

 

Bourse aux ski du ski Club

Forum Vitamin’Âge

Le CCAS et le Relais Info Santé, vous donnent rendez-vous le jeudi 10 octobre de 9h à 17h à la Filature pour le « Forum Vitamin’Âge ». Véritable lieu de rencontres et d’échanges, le forum vous proposera de nombreux stands, des ateliers et des mini-conférences dédiés aux seniors.
Dépistages gratuits de glycémie, cholestérol, audition, dépistage du cancer du sein…, présence d’une ostéopathe et d’une diététitienne, ateliers d’équilibre ou atelier « comment bien prendre ses médicaments »… Il y aura de quoi vous renseigner !
Entrée et animations gratuites.
Renseignements auprès du CCAS au 03 81 30 69 76

La semaine bleue

La semaine bleue : une semaine dédiée aux seniors du 7 au 11 octobre 2019

La semaine bleue est un moment privilégié pour informer et sensibiliser l’opinion sur la contribution des retraités à la vie économique, sociale et culturelle, sur les préoccupations et difficultés rencontrées par les personnes âgées, sur les réalisations et projets des associations.
C’est aussi l’occasion pour les acteurs qui travaillent régulièrement auprès des aînés, d’organiser tout au long de la semaine des animations qui permettent de créer des liens entre générations en invitant le grand public.
Au programme :
– Lundi 7 octobre : Pièce de la Compagnie « Les Trois soeurs » – « Et si la vie commençait à la retraite ? »
Salle Gandhi à 14h30 – Gratuit
– Mardi 8 octobre : marche nordique. Départ 14h de VillaGénération (rue Girardot) et portes ouvertes de l’EHPAD « La résidence du Parc »
– Jeudi 10 octobre : Forum Vitamin’Âge.
– Vendredi 11 octobre : Thé dansant animé par Aurélien de Music & Show
La Filature – 7€

Et Zoom sur le Forum Vitamin’Âge le jeudi 10 octobre de 9h à 17h, en cliquant ici.

AVIS D’ENQUETE PUBLIQUE PROJET DE MODIFICATION N°1 PLAN LOCAL D’URBANISME DE LA COMMUNE D’AUDINCOURT

Madame le maire d’Audincourt sollicite un enquête publique relative au projet de modification n°1 du plan local d’urbanisme d’AUDINCOURT.

La présente procédure de révision porte l’élaboration du Plan Local d’urbanisme (PLU) de la commune d’Audincourt.

  1. le président du Tribunal Administratif de Besançon désignant Monsieur PAGANESSI Christian en qualité de commissaire enquêteur.

Cette enquête aura lieu du mardi 20 août 2019 au 19 septembre 2019..

Les permanences du commissaire enquêteur sont programmées aux dates suivantes :

  • mardi 20 août 2019 de 9h à 12h – salle n°4 – 1er étage extension Hôtel de Ville
  • samedi 31 août 2019 de 9h à 12h salle n°6 –  Ancienne Mairie
  • mercredi 11 septembre 2019 de 14h30 à 17h30 – salle n°5 – 1er étage Hôtel de Ville
  • jeudi 19 septembre 2019 de 14h30 à 17h30 – salle n°5 – 1er étage Hôtel de Ville

Chacun pourra prendre connaissance du dossier et consigner éventuellement ses observations :

– en les inscrivant dans le registre manuscrit tenu en mairie

– en les communiquant oralement au commissaire enquêteur lors des permanences ;
– en les inscrivant sur le registre dématérialisé par voie électronique: https://www.registre-dematerialise.fr/1486

– en les envoyant par courrier sur la boite mail enquete-publique-1486@registre-dematerialise.fr. Les observations transmises par courriel seront importées dans le registre dématérialisé et donc visibles par tous à l’adresse suivante :https://www.registre-dematerialise.fr/1486

– en les envoyant par courrier à la boite postale dédiée : « MAIRIE AUDINCOURT – Monsieur le Commissaire enquêteur M. PAGANESSI – 8 avenue Aristide Briand BP 45 199 – 25 405 AUDINCOURT Cedex »

 

Protéger la population est un devoir

La Ville d’Audincourt est engagée depuis longtemps pour l’écologie et pour une vie plus saine pour tous : depuis 2009, les espaces verts sont zéro pesticide, les restaurations scolaires sont bio et locales à près de 90%, à chaque rénovation ou construction de bâtiment, l’isolation est particulièrement étudiée pour que la consommation énergétique soit la plus faible possible…

En juin dernier, nous avons pris un arrêté pour interdire l’usage des produits phytosanitaires de type glyphosate sur l’ensemble de la commune. Il s’agit d’une mesure de santé publique et de protection de l’environnement. 

L’État a pour mission de protéger la population, mais elle ne remplit pas sa mission : la loi n’interdit pas l’usage du glyphosate dans l’agriculture, malgré les risques. La Ville a donc décidé de pallier cette défaillance.

Vendredi 30 août, le préfet a saisi le tribunal administratif de Besançon pour faire casser cet arrêté, ainsi que celui de la ville de Boussières. 

Fidèles à nos convictions, nous sommes allés au tribunal pour les défendre : nous ne pouvons pas accepter l’annulation de cet arrêté. Nous dénonçons l’inaction du gouvernement à ce sujet, alors que les témoignages montrant la dangerosité de ces produits s’accumulent, partout dans le monde.

Retrouvez le texte de l’arrêté en cliquant sur ce lien :

Arrêté interdisant l’utilisation du glyphosate

 

 

Communiqué de presse du 17/07/2019

Aujourd’hui, l’État essaie de faire croire que les collectivités sont responsables de tout. Il oublie que la sécurité est une compétence régalienne de l’État, elle relève exclusivement de l’État.  Aujourd’hui, dans nos villes, dans nos quartiers, les voitures, les poubelles sont incendiées, les trafics de stupéfiants se font au pied des immeubles à la vue de tous, les rodéos urbains excèdent les riverains.  La population et c’est légitime – aspire de jour comme de nuit à la tranquillité publique. Toutes ces violences urbaines menacent la cohésion sociale.

 

Et aujourd’hui, combien de courriers d’alerte adressés  à l’état sur l’insécurité grandissante sont restés lettres mortes ?  Combien de mois les effectifs du commissariat de police de Montbéliard ont été mobilisés sur Besançon contre le mouvement des Gilets Jaunes au détriment du Pays de Montbéliard ? Comment interpréter l’absence de nomination d’un nouveau Sous-Préfet depuis plus de deux mois ?

Et dans le même temps s’ajoute l’incurie du gouvernement.

·         Qui a supprimé les emplois aidés auprès des associations qui œuvrent chaque jour pour le lien social ?

·         Qui a mis exsangue les associations en supprimant des crédits de la politique de la ville ?

·         Qui a baissé les APL fragilisant encore plus la population de ces quartiers et les bailleurs dans leur programme de réhabilitation et de reconstruction ?

·         Qui a augmenté la CSG des retraités déjà modestes, ceux qui ont passé 40 années de travail chez Peugeot ?

·         Qui éloigne chaque jour un peu plus les services publics des habitants, qui supprime les crédits des hôpitaux publics ?

C’est bien l’État qui abandonne les plus fragiles et qui laisse de côté ces quartiers, nos villes.

 

Pendant ce temps, qui fait tout ce qui est en son pouvoir pour maintenir le lien social ?

·         Qui, malgré les baisses de dotations de l’État, fait tout pour maintenir le niveau des subventions aux associations ?

·         Qui est présent quotidiennement sur le quartier, y vit et y travaille ?

·         Qui fait tout pour maintenir les services publics de proximité ?

·         Qui œuvre au quotidien pour le commerce de proximité, pour qu’une pharmacie, une supérette, une boulangerie se maintiennent, pour qu’un marché hebdomadaire se tienne au cœur du quartier ?

·         Qui organise chaque année une fête de quartier réunissant plus de 700 personnes, avec les structures sociales, les associations, les enfants, les écoles ?

·         Qui assure chaque jour l’accès à la culture, à l’égalité, à la solidarité ?

Ce sont les élus locaux, qui se battent pour leur territoire, qui agissent auprès des associations, auprès de la population.

quelle-honte-reponse-a-n-regny-prefecture-pdf